Référencer sa page Facebook sur Google: Le guide

Le référencement des pages Facebook sur Google est un mystère pour pas mal d’utilisateurs, puisque le réseau social ne propose pas d’explication claire à ce sujet sur son site.

Les informations postées par les membres que vous trouverez sur le site sont trop confuses pour vraiment vous venir en aide. Le problème, c’est que les pages Facebook ne sont pas référencées de la même manière que les pages classiques.

Ainsi, il faut savoir quels sont les critères pris en compte par Google, afin de rendre sa page plus visible sur le moteur de recherche, et donc augmenter grandement le nombre de vues de celle-ci.

Cet article se chargera de les identifier et les développer.

Facteur 1: Le nombre de fans sur votre page

Tout d’abord, et même si ce n’est pas l’aspect le plus crucial, le nombre de « fans » qu’aura généré votre page aura une influence sur son référencement.

Si celle-ci n’a engendré que quelques centaines de ces interactions, alors vous aurez peu de chances d’obtenir de bons résultats. Votre page sera en revanche plus intéressante et aura plus de chances d’être promue par Google si elle enregistre des milliers de « fans facebook». Pensez aux fans comme l’équivalent des backlinks pour google.

Si celle-ci génère des dizaines, des centaines de milliers, ou des millions de « J’aime », alors vous aurez de très fortes probabilités de probants résultats.

Donc chercher a acquérir plus de fans et plus de likes, que ce soit via la publicité (facebook ads) ou bien en achetant des fans sur un site tiers.

Néanmoins, et comme dit précédemment, ce n’est pas le seul facteur à prendre en compte.

Facteur 2: La fréquence de vos publications

La fréquence à laquelle vous publierez sur votre pageFacebook a également un impact direct sur votre référencement.

En effet, Facebook ne donne pas beaucoup d’attention au contenu de vos publications, mais donne de l’importance à l’intensité de l’utilisation que vous faites du réseau.

Dans ces publications, essayez d’y incorporer des mots utilisés fréquemment dans le secteur ou l’audience ciblée.

Un trait personnel sera également apprécié et aura plus de chances de provoquer des interactions avec les utilisateurs.

Facteur 3: Le taux d’engagement

La qualité de ces interactions est un facteur supplémentaire à la réussite du référencement de votre page.

En effet, plus les visiteurs de votre page sont interactifs avec vos publications, plus cela démontrera que vos membres sont réels.

Il existe désormais de nouveaux moyens pour acheter des fans ou des likes Facebook. mais attention a ne pas en abuser car Facebook cherche à identifier les pages qui ont recours à cette pratique.

A l’inverse, le réseau social s’efforcera de promouvoir les pages interactives qui respectent les règles, et qui ont des fans réels.

Le bénéfice est également pour vous, puisqu’avoir des membres interactifs vous permettra d’obtenir des retours sur vos publications, ainsi que de savoir ce que vos membres souhaitent que vous leur partagiez.

Facteur 3: LSI et la pertinence du contenu de la page

Votre référencement sur Google dépendra aussi de la pertinence des mots-clés utilisés sur votre page.

Ceci est une étape cruciale, car utiliser des mots-clés incohérents ou peu utilisés rendra votre page beaucoup moins visible sur le moteur de recherche.

Veillez à ne pas utiliser des mots-clés avec un sens trop large. En effet, ceux-ci ne permettent pas de vraiment cibler une recherche, et présentent une compétition accrue sur Google.

Il vous sera beaucoup plus profitable de prendre le temps de les définir avec intelligence.

Facteur 4: URL et adresse personalisée

Une autre chose utile à faire est d’obtenir une adresse Facebook personnalisée.

Prenez toutefois garde à ce que le nom que vous ayez choisi ne soit pas déjà utilisée. Le cas échant, il sera alors quasiment impossible pour vous de prendre cette adresse.

Un bon nom d’adresse peut être tout simplement le nom de votre activité.

Facteur 5: Liens externes et entrants

Pensez également à lier vos différents comptes de réseaux sociaux sur votre page.

Ceci renforcera l’interaction que vous proposez à vos utilisateurs. Si vous possédez un site web, ou souhaitez en promouvoir un, n’hésitez pas à l’inclure sur votre page.

En termes de liens, vous pouvez également ajouter des liens internes ou externes à Facebook, tant que ces derniers sont totalement cohérents avec l’activité de votre page.

Insistez bien sur cette cohérence, votre crédibilité pourrait en prendre un coup si vous ne la respectez pas.

Tâchez de rendre ces éléments visibles, afin qu’ils ne passent pas inaperçu auprès de l’utilisateur.

Votre principal objectif, pour améliorer votre référencement, est d’accroître les interactions sur votre page.

Si vous y incorporez plus de liens, il faut que ce soit utile et que le membre soit invité à y accéder.

Votre propre livestream sur facebook

Vous pourrez peut-être bientôt diffuser vos vidéos en direct sur Facebook

Vous ne le savez peut-être pas, mais il est d’ores et déjà possible de publier des vidéos en direct sur un compte Facebook, via une application, pour le moment réservée aux VIP et personnalités “officielles” du célèbre réseau social. Il s’agit de l’application Mentions, lancée par la firme de Zuckerberg l’année dernière*, à destination de quelques élus.

livestream

Cette application, prévue pour iOS, est avant toute chose un outil de veille : comme l’indique son nom, elle permet à ses utilisateurs de vérifier en temps réel toutes les mentions de leur nom, selon leurs besoins, et à les avertir à chaque fois que quelqu’un, quelque part sur Facebook, parle d’eux. L’énorme avantage est de permettre aux stars d’interagir plus facilement avec leurs fans, et plus uniquement sur leurs propres pages – s’immisçant donc parfois là où on les attendrait pas, à la simple mention de leur nom -, et donc, pour Facebook, de créer toujours plus de discussions et d’interactions, qui font que le réseau social californien est toujours le premier mondial, avec quasiment un milliard et demi d’utilisateurs dans le monde.

Mais ce n’est pas le seul intérêt de cette application : en effet, Mentions offre également à ses utilisateurs people la capacité de publier, en direct, des vidéos sur leur page Facebook.

Sur le modèle d’applications concurrentes, comme Meerkat ou le Periscope de Twitter, cette nouvelle fonctionnalité autorise par exemple l’hébergement direct via Facebook de séances de questions-réponses en live : autrement dit, elle ajoute au profil ou à la page un tout nouveau type d’interaction avec les followers, puisque vous pouvez répondre de vive voix à toutes leurs réactions.

mentions-facebook

 

Et la bonne nouvelle est que Facebook vient de prendre la décision, il y a quelques jours, d’ouvrir son application à tout les profils dit “vérifiés”, qui regroupent les personnalités, entreprises et organisations dont l’identité à été certifiée par le réseau social, pour « informer les utilisateurs de leur authenticité ».
Facebook veut également s’adresser aux journalistes et autres personnalités publiques, qui pourront, grâce à Mentions, partager en direct tous leurs faits et gestes, et tenir leurs fans au plus près des événements… et ce, directement depuis Facebook. Ainsi, il suffira d’un like sur facebook, les fans et followers recevront des notifications dès qu’un nouveau live commencera sur leurs pages préférées, et les vidéos se lanceront automatiquement dans leur fil d’actualité facebook, contrairement aux lives hébergés ailleurs.

Cette “ouverture” s’insère dans ce qu’on peut facilement appeler un climat de compétition sur le terrain du live-streaming : si cette nouvelle fonctionnalité répondait directement au Periscope de Twitter et à l’application Meerkat, on peut aussi penser qu’il s’agit là d’une réaction aux nouveautés de Youtube, qui a récemment mis à disposition de ses utilisateurs un outil de diffusion en direct (actuellement en bêta)… Il y a fort à parier que cette histoire n’est pas finie : et si Mentions rencontre le succès auprès de ses célèbres utilisateurs, alors on peut imaginer que Facebook se décide à l’ouvrir à tout un chacun dans un futur proche. Croisons les doigts !

 

La passion des français pour Facebook.

Facebook est aux trousses de Youtube. C’est confirmé et c’est une vérité absolue. La politique de la maison, les études ainsi que les prévisions montrent clairement le chemin que va prendre Facebook. D’après ces mêmes études, qui s’avèrent très concluant, on voit aussi que les Français sont des adeptes de Facebook.

utilisateurs-facebook-france-2012

Pour être plus précis, les chiffres annoncent que deux tiers des internautes français, c’est-à-dire tous ceux qui ont accès et utilisent internet ont un profil Facebook. Il semblerait même que 30 millions de Français sont actifs par mois sur Facebook. Par actif, les statisticiens du géant des réseaux sociaux entendent, bien évidemment, les gens qui publient, qui aiment, qui commentent et qui partagent. Ce ne sera donc pas une affirmation gratuite si on dit que parmi le milliard de personne connectées en même temps, beaucoup sont des Français.

facebook-drapeau-fr

Les français sont bien connus dans le monde pour bien des choses mais voilà maintenant qu’on leur découvre une autre passion. Le mode vidéo dont les clips, les bandes annonces et les vidéos de tout genre qui circulent sur Facebook ne fait qu’accentuer ce petit penchant.

Evidemment, très branchés sur la mode, les français n’ont rien ratés de la dernière tendance même quand on parle de réseaux sociaux. L’intérêt porté par ces derniers à Facebook a énormément grandit depuis que celui-ci à lancer le Player vidéo. Là encore, on peut dire que les Français sont les précurseurs car, selon toujours les chiffres, la moitié des utilisateurs français de Facebook au quotidien regardent les vidéos publiées ou partagées sur le site. Etant donné les estimations de Facebook concernant la publication de vidéo, il est fort probable que la passion des Français pour leur réseau social préféré va en croissant.

La passion française pour Facebook se fait sentir jusqu’au chiffres d’affaires de Facebook. C’est une tendance généralisée car sur tous les continents Facebook vise une audience de plus en plus élevée alors le géant ne se contentera plus du vieux continent ou de l’Amérique. A la tête de Facebook, Mark Zuckerberg clame haut et fort que Facebook ne va rester pas au milliard d’utilisateurs ou de personnes connectées en même temps au cours d’une journée. Et pour atteindre cet objectif, il va essayer de faire opérer la magie du relationnel et de la communication dans les pays émergeants. Mais même dans ce cas, on est sûr que les Français ne se laisseront pas détrôner. Ils apporteront certainement leur contribution pour surpasser ce milliard annoncé il y a peu.

 

La passion est un sentiment à deux facettes mais pour définir celle des Français pour Facebook, on peut dire que la première révèle vraiment le caractère et le désir de communication et de partage qui est la mission principale Facebook. Quant à la seconde, elle prend largement en compte l’effet prémonitoire. Alors on peut facilement démontrer que les Français maîtrisent bien tous les aspects. Pour conclure, on va dire qu’entre les Français et Facebook, il y a une grande histoire passionnante qui n’est pas près de s’arrêter.

Pour aller plus loin : Une startup francaise détronera t’elle un jour les geants américains ?